Auteur : Khaled Hosseini

Edition : 10/18

Nombre de pages : 416 pages




Résumé :

De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d’amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d’un pays dévasté : l’Afghanistan. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur Serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur ? Lâcheté ? Honte ? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n’esquissera pas un geste pour sauver son ami. Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce la voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l’Afghanistan des talibans… et de son propre passé.

Lis moi !


Pourquoi lire “Les cerfs-volants de Kaboul” ?



Hello cher lecteur ou chère lectrice ! 👋 Ahhhhh Khaled Hosseini… un de mes auteurs chouchous ! Il faut que je te parle de ma dernière lecture, trouvée en bibliothèque, qui saura à coup sûr te transporter dans des contrées bien loin des nôtres. C’est parti pour notre voyage de Kaboul à San Fransisco.

L’afghanistan, dans les années 70′ : entre violence et amitié

Dans « Les cerfs-volants de Kaboul », Khaled Hosseini nou entraîne à la suite de deux garçons dont nous suivrons la destinée sur de longues années. L’histoire débute dans les années 70’ sur fond d’un pays tourmenté par la violence et des luttes politiques. Amir et Hassan vivent sous le même toit, mais sont pourtant séparés par leurs origines, qui fait du second le serviteur du premier. Une grande amitié les lie très tôt, mais se brise lors d’un triste événement. C’est en fait ce lien d’amour brisé qui tisse notre histoire sur plus de quarante ans.

Deux personnages nuancés et attachants

Si tu me lis depuis un certain temps, tu sais à quel point j’aime les histoires qui nous permettent de suivre des personnages sur le long cours. Amir et Hassan que j’ai trouvés nuancés, attachants et espiègles, m’ont tous les deux beaucoup touché. J’ai particulièrement aimé suivre l’évolution d’Amir qui verra sa vie boulversée par le surgissement douloureux de son passé enfoui.

Un concentré de talent

L’Afghanistan est un pays à l’histoire compliquée et pourtant, Khaled Hosseini réussit pour la seconde fois avec brio à me balader dans celle-ci sans m’y perdre, par cette douceur qui caractéristique si bien sa plume.


Conclusion

En bref, j’ai beaucoup aimé découvrir le premier roman de cet auteur dont j’ai retrouvé le style et le talent. Si tu cherches un livre où voyager avec émotions aux côtés de personnages humains et nuancés, alors ce livre est fait pour toi.