Auteure : Jane Austen

Edition : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 501 pages




Résumé :

Mr et Mrs Bennett ont cinq filles à marier. À l’arrivée d’un nouveau et riche voisin, la famille espère que l’une d’entre elles pourra lui plaire… Au-delà des aventures sentimentales des cinq filles Bennett, Jane Austen dépeint les rigidités de la société anglaise au tournant du XIXe siècle. Le comportement et les réflexions d’Elizabeth Bennett, son personnage principal, révèlent les problèmes auxquels sont confrontées les femmes de la gentry campagnarde pour s’assurer sécurité financière et statut social : la solution passe en effet par le mariage. Drôle et romanesque, ce chef-d’oeuvre de Jane Austen continue à jouir d’une vive popularité et a donné lieu à de nombreuses adaptations.

Lis moi !


Pourquoi lire “Orgueil et préjugés” ?



La difficulté de parler de ce chef d’oeuvre

Ahhh…quelle difficulté que de me mettre à écrire sur « Orgueil et préjugés ». Comment rendre justice à la grande Jane Austen, auteure incomprise de son vivant et sous-estimée (on a d’ailleurs cru, le siècle suivant sa mort, que le livre venait de la plume d’un homme tant ce livre était jugé bien écrit !) ? La période s’y prêtant bien, j’ai profité des vacances de Noël pour relire ce classique de la littérature anglaise ! Et quel plaisir !

Le cynisme face à l’injuste condition fémine

Par l’ironie de sa plume et de son esprit vif, Jane Austen dépeint avec cynisme la condition peu envieuse des femmes de son époque. En conséquence, des scènes pleines d’humour et des dialogues piquants se succèdent, mettant en lumière les déséquilibres entre aristocrates et petites gens, mais aussi entre hommes et femmes. Dans cette histoire, les contrastes entre les classes sociales sont saisissants ! Les uns / unes ne pensent qu’à s’élever (par des alliances comme le mariage), tandis que les autres ne pensent qu’à se préserver des rangs inférieurs pour garder intacte leur riche condition.

Des personnages intenses et contrastés

Afin d’éviter de spoiler (même si c’est un classique), je vais me contenter de faire un petit point sur les personnages et finir là-dessus. Elizabeth, qui est la cadette de la famille Bennet et autour de qui tourne principalement cette histoire est sans aucun doute mon personnage favori. Elle est intelligente, insolente, passionnée et profondément imparfaite. Elle donne d’ailleurs un beau contraste vis à vis de sa mère qui est tout bonnement insupportable et qui m’a donné matière à rire plus d’une fois ! Un dernier petit mot pour dire que je porte avec amour M. Darcy dans mon cœur !

Conclusion

En conclusion, ce livre est sans aucun doute mon classique préféré. Des personnages intenses, attachants, différents et torturés se partagent l’intrigue avec violence. C’est enfin l’écriture de Jane Austen, pleine de finesse et d’humour qui a conquis mon coeur de lectrice.