Auteure : Adèle Bréau

Editeur : JC Lattès

Nombre de pages : 435 pages

 




notation livre

Résumé :

Mathilde, Violette et Louise sont sœurs. Depuis l’enfance, elles vivent leurs plus belles heures à La Garrigue, une bâtisse que leurs parents ont achetée autrefois à Saint-Rémy-de-Provence. Tout les oppose et pourtant rien ne peut séparer Mathilde, éblouissante et dominatrice, Violette, qui a grandi dans l’ombre de son aînée, et Louise, la benjamine, née des années plus tard. Cet été, les frangines se réunissent dans la demeure familiale pour la première fois depuis le drame de l’année précédente. Entre petites exaspérations et révélations inattendues, ces retrouvailles vont bouleverser à jamais leur vie. Car les murs de La Garrigue, gardiens des secrets de trois générations, ne les protégeront peut-être plus.

Lis moi !


Mon avis sur “Frangines” d’Adèle Bréau


Voilà bien longtemps que ce livre m’a tapé dans l’œil. En lisant le titre et la couverture, j’ai tout de suite compris que l’histoire allait être centrée sur la relation entre trois sœurs et je n’ai pas été déçue de ce côté-là !

Une histoire de Frangines

L’été. La Provence. Les vacances d’été. Ces mots sont le point de ralliement de Mathilde (l’ainée), Violette (la cadette) et Louise (la benjamine). Seule la petite dernière est restée géographiquement proche de ses parents. Les autres habitent loin et ne reviennent que rarement passer du temps dans la maison de vacances de leur enfance. L’année écoulée n’a pas effacé le drame qui s’est joué, mais les « frangines » choisissent malgré tout de se retrouver l’instant d’un été.

Une bonne odeur de lavande

Le premier point positif du livre est qu’il m’a complètement embarqué dans cette chaleureuse ambiance provençale. Le soleil, le chant des cigales, les soirées d’été, tout était réuni pour me donner l’avant-goût des vacances.

Une histoire riche de ses personnages

L’autre chose m’ayant le plus marquée est que l’autrice développe avec talent les personnalités de ses personnages, de même que les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres. Non-dits, rancœurs, rivalités et révélations s’accumulent au fil des chapitres, donnant toujours au lecteur/à la lectrice quelque chose à se mettre sous la dent.


Frangines, en quelques mots ?


En bref, j’ai passé un très bon moment de lecture. Le dénouement de cette histoire m’a fait du bien et donné de l’espoir concernant une situation personnelle. Si tu cherches un livre pour te détendre et te plonger dans une atmosphère estivale et familiale, alors « Frangines » est fait pour toi !


infographie-frangines